J'ai récemment accompagné un groupe de dirigeants français dans un séminaire de réflexion en Norvège. La rencontre qui nous a le plus stimulés et émus est celle que nous avons eu avec les responsables du programme Greencare.
L’idée est simple mais remarquable et commence par une question : quelle est, en définitive, la seule, véritable, irremplaçable contribution d’un agriculteur à la communauté nationale, au pays dont il travaille la terre ?

Lire la suite