le journal de Pierre Forthomme

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 28 février 2012

Recherche d'un stagiaire Consultant RH Recrutement

Lisez ici plus d'informations sur ce poste et contactez-nous au 01 44 55 07 80 ou envoyez-nous votre CV et lettre de motivation à sonia@forthomme.net

Lire la suite

vendredi 9 septembre 2011

Les Petits Déjeuners RH

L'évaluation, ou comment choisir le bon candidat à un poste de management ?

Lire la suite

lundi 21 juin 2010

La Suède sur Radio France International

En ce solstice d'été, l'émission Carrefour de l'Europe s'est déplacée dans les jardins de l'Institut Suédois dans le Marais.

Lire la suite

mercredi 2 juin 2010

The market of talent in scandinavian countries

Article à découvrir dans l'ouvrage collectif : Growing talent, a corporate duty. Marshall Cavendish : 2010. Ou ici :

http://www.forthomme.net/uploads/Growing%20talent%20The%20market%20of%20talent%20in%20scandinavian%20countries.pdf

mercredi 2 septembre 2009

Intelligence Collective : la voie suédoise

Vingt années consacrées à accompagner la réflexion stratégique de groupes internationaux, m’ont convaincu du rôle déterminant que joue l’intelligence collective dans la capacité des acteurs à inventer leur futur. J’irai même jusqu’à dire qu’aujourd’hui, sans intelligence collective - c'est-à-dire sans aptitude pour une communauté humaine à faire émerger des solutions créatives se situant au-delà des divergences de vues immédiates et intérêts particuliers des acteurs qui la composent - il n’est plus possible de penser et mettre en œuvre des décisions qui auront une prise sérieuse et durable sur le réel. Pourtant l’idée qu’un groupe puisse produire de l’intelligence reste dans notre pays, il faut bien le reconnaitre, très éloignée de nos façons de penser et d’agir alors même que pour nombre de nos voisins européens la pratique de l’intelligence collective est devenue le moyen le plus naturel de conduire un processus de décision. Mon pays d’adoption, la Suède, à intégré de longue date cette praxis à partir de laquelle sont élaborées tant les politiques publiques qui décident de l’avenir du pays que les décisions managériales quotidiennes dans les entreprises.

Lire la suite

mercredi 8 juillet 2009

Mes équipes travaillent sur 3 continents

Pour ceux que le fonctionnement des équipes interculturelles intéresse, nuos venons de publier Sonia et moi dans l’Expansion Management Review du mois de Juin, un article sur le thème de la coopération entre équipes dispersées sur la planète. Nous y avons fait le choix d’une approche privilégiant une observation «en laboratoire » plutôt que de nous appuyer à priori sur des grilles interculturelles explicatives.

A lire sur : http://www.forthomme.net/uploads/EMR%20Juin%202009.pdf

lundi 6 avril 2009

La reprise peut elle être au coin de la rue ?

Au cours de l’année 1930, Herbert Hoover, Président des Etats-Unis, déclarait partout avec optimisme que « la reprise était au coin de la rue ». Chacun sait aujourd’hui qu’il n’en fut rien. Chacun sait aussi que la dynamique de sortie de crise ne fut amorcée que plusieurs années plus tard, lorsque l’administration de F-D Roosevelt eut le courage d’abandonner l’orthodoxie économique en vigueur en lançant un programme d’orientation « keynésienne », à savoir un programme fondé sur une représentation des mécanismes économiques résolument iconoclaste pour l’époque.

A l’heure où la comparaison entre la grande dépression de l’entre deux guerres et la crise actuelle est évidement très tentante, lorsque j’entends Jean-Claude Trichet nous faire état de signaux positifs qui lui font penser que l’économie repartira en 2010, grâce notamment aux mesures que les autorités de régulation ont mis en place, je suis amené à me demander, non en tant qu’expert des questions de régulation macro-économiques mais plus simplement en tant qu' "homme dans le monde", si nous ne sommes pas entrain, paradoxalement, de reproduire exactement les mêmes erreurs que celles qui ont conduit à l’aggravation de la crise dans les années 30.

Lire la suite

lundi 2 mars 2009

A propos de chaos, d’espoir et de management

En trame de fond de son livre, "Quand tout paraît chaotique, rien n’est encore perdu", Benoît Melet nous invite à repérer les nouveaux repères pour l’action au sein des organisations. Au travers de ces nouveaux repères, il s’agit de voir comment les conditions peuvent être créées pour que chacun dans l’entreprise puisse utiliser son environnement de travail comme levier de développement de soi. L’originalité de cette approche est de ne pas d’abord voir dans le collaborateur une ressource au service du renforcement de la performance de l’organisation – et qu’il conviendrait par conséquent de développer dans cet unique but - mais un « sujet » en chemin pour lequel l’organisation est elle aussi une ressource, une matrice qui peut participer à son développement.

Lire la suite

jeudi 19 février 2009

Les auteurs

Pierre Forthomme pierre@forthomme.net

Cécile-Bouchra Adier cecile@forthomme.net

Sonia Bekhoucha sonia@forthomme.net

vendredi 30 janvier 2009

A propos d'un outil de management : le 360° Feed back

Irina Il y a quelques années, encore à Moscou, j’ai pu expérimenter plusieurs procédures de 360° Feedback, en tant que DRH d’abord, mais aussi en tant que membre d’équipe. Les souvenirs que j’en garde sont assez vagues, ni vraiment mauvais, ni vraiment bons : des questionnaires formels, des dimensions standards…

Proposé par les Dirigeants, ces exercices n’ont pas vraiment changé grand chose dans les organisations où j’ai travaillé: une fois le débriefing terminé, chacun retourne à ses occupations, et feuillette de temps en temps son « profil ». Les arguments tels que la « remise en question », « l’évaluation », etc. se sont révélés peu motivants et encore moins engageants… Pourtant, l’exercice était censé être « très mobilisateur » !

Lire la suite

mardi 20 janvier 2009

Voyager avec un premier ministre

J’étais ce matin, comme chaque mardi, à l’aéroport de Stockholm Arlanda, afin de prendre mon vol pour Paris, après un long week-end passé auprès de ma famille. Juste devant moi, dans la file d’attente du contrôle de sécurité se trouvait le précédent Premier Ministre suédois, le Social-Démocrate Göran Persson, artisan pendant près d’une décennie du renouveau du Modèle Suédois (réduction drastique de la dette publique, retour à l’excédent budgétaire, modernisation de l’administration et des Services Publics …).

Objets métalliques, ordinateurs et téléphones portables, ceinture, chaussures … il fallut bien se dépouiller, l’espace de quelques instants pour être autorisé à franchir le portique de sécurité et avoir le droit d’accéder aux portes d’embarquement. La procédure ne sembla en aucun cas affecter notre homme d’Etat qui se plia avec bonhomie aux injonctions de l’agent de sécurité. Ce dernier, dont je ne saurais dire s’il avait reconnu ou non l’identité particulière de son « client », ne parut pas le moins du monde impressionné, ni même étonné, par le fait, de bon matin (5h55 !) d’avoir à effectuer une palpation en règle sur celui qui fut, quelques années auparavant, l’homme fort du Royaume Scandinave (en Suède, le roi n’exerçant qu’une fonction strictement symbolique, le Premier Ministre est véritablement, comme le Chancelier en Allemagne, le personnage central de la vie politique).

Lire la suite

mercredi 14 janvier 2009

Une étude de la Harvard Business Review sur le coaching

Dans son dernier numéro, la Harvard Business Review publie un article s’appuyant sur une étude de grande envergure sur le coaching. De très nombreux entretiens, avec plus de 140 coachs permettent de se faire une idée de l’état de l’art, en matière de pratiques et de méthodes et de mieux cerner la valeur ajoutée d’une intervention de coaching. Pour ce qui nous concerne, nous retenons quatre constats relevés par l’étude :

  • Il y a eu un changement profond dans les raisons qu’ont les coachés de rechercher un coach : aujourd’hui il s’agit surtout (à 48%) d’accompagner un manager dans le développement de ses talents ou dans les périodes de changement. Alors qu’il y a encore 10 ans, un coach était engagé afin de gérer les comportements non productifs au niveau du top management.
  • La plupart des coachs interviewés dans l’étude disent sortir du cadre professionnel et aborder des problématiques personnelles lors des séances de coaching, pourtant seulement 13% d’entre eux pensent nécessaire une formation en psychologie.
  • Le coaching, en ayant emprunté autant au consulting qu’à la psychothérapie, commence à produire une synthèse unique en faisant progressivement émerger une discipline nouvelle
  • Pour autant le Coaching reste encore aujourd’hui un monde fondamentalement multipolaire, aucune des méthodes ni des cadres de référence actuellement en vigueur chez les coachs ne pouvant prétendre -et c’est une bonne nouvelle - rendre compte à eux seuls de la diversité et de la richesse de l’apport du coaching dans les organisations.

Pour en savoir plus :

http://reg.itworld.com/servlet/Frs.frs?Context=LOGENTRY&Source=source&Source_BC=72&Script=/LP/50212386/reg&

samedi 26 janvier 2008

Verticalité, horizontalité et confiance en l'avenir

J’ai été récemment invité à témoigner, dans le cadre d’une émission de France Inter (voir références en fin de billet), sur l’intérêt de l’expérience Suédoise en matière de lutte contre l’exclusion, le chômage et la pauvreté. Il est vrai que depuis une quinzaine d’année, et après une période difficile au début des années quatre vingt dix, la Suède réussi objectivement sur ces questions beaucoup mieux que la France. Il n’est donc pas inutile de regarder ce qui s’y passe : le taux de chômage y est nettement plus bas, la pauvreté, l’exclusion ne prennent en aucun cas les formes manifestes, violentes, inquiétantes telles que nous les vivons chez nous et surtout et c’est pour moi le point capital, la confiance en l’avenir y est considérablement plus forte : la peur d’être laissé sur le bord du chemin n’est manifestement pas une inquiétude collective…

Et pourtant…

Lire la suite

vendredi 5 octobre 2007

La Suède et les Suédois : un regard aux sources du modèle

La Suède est mon deuxième pays. Pays de mon épouse d'abord et terre de ressourcement depuis des années pour toute la famille, pendant les vacances d'été. Et puis, la décision a muri et c'est tout naturellement qu' après plus d'une décénnie de vie parisienne, nous avons décidé de quitter les lumières de la ville pour rejoindre les rives de l'archipel intérieur de la région de Stockholm.

Lire la suite

jeudi 5 avril 2007

La tribu africaine et la multinationale…

Il y a une bonne dizaine d’années je me souviens d’avoir entendu parler d’une affaire tout à fait surprenante. L’histoire se passait en Afrique, au Tchad, je crois, et elle mettait au prise un groupe pétrolier international et une tribu locale. Depuis toujours, cette tribu du désert tirait ses sources d’existence, dans cette contrée désolée, d’un « droit de péage » qu’elle demandait aux voyageurs et caravanes de s’acquitter lorsqu’ils traversaient son territoire...

Lire la suite